10-commandements-massage-reussi

10 commandements pour un massage réussi

Particulièrement très appréciées pour les effets très relaxants et le bien-être général qu’elles apportent, les techniques de massage Paris suivent des règles précises pour être parfaitement réussies. Elles ne sont pas non plus faites dans n’importe quelles conditions. La création d’une atmosphère et la préparation tant du côté du masseur que du receveur participent également à la réussite du massage. Un massage réussi c’est aussi savoir choisir la bonne méthode, les bons gestes, les bons produits et leur dosage. Néanmoins, quel que soit le genre de massage (massage naturiste, massages sensuels paris…), celui-ci a pour vocation d’apporter un bien-être corporel qui atteint aussi le moral.

Pour un massage réussi, nous avons réuni dix règles d’or accessibles à tous. Elles sont faites de petites astuces et de conseils, parfois des petites choses qui font toute la différence dans ces instants de partage et de détente. Mais avant de passer aux dix commandements d’un massage réussi, il convient de savoir ce qu’est tout simplement un massage.

Massage thérapeutique et massage ordinaire, massage naturiste ou massage sensuel

Lorsqu’il s’intègre dans une optique de soulagement de maux, le massage est également désigné par le terme de massothérapie. Il s’agit de méthodes manuelles avec pour objectif le mieux-être. Les pressions ou les mouvements des mains agissent sur les muscles, la peau et les tissus vivants du corps pour dénouer les tensions, rétablir l’équilibre des divers flux énergétiques ou encore optimiser la circulation du sang. Visant à soulager des petits maux, troubles circulatoires, tensions musculaires ou perturbation du sommeil, le mieux-être est davantage mis en avant. Un mieux-être est une composante essentielle si ce n’est une condition sine qua non au bien-être d’un individu. Quelques exemples de ces techniques de massage sont le shiatsu, le massage suédois, le massage chinois ou taoïste. A noter que ces différents types de massage requièrent un apprentissage professionnel de la part du praticien, voire une autorisation officielle de pratique.

Cependant, le massage abordé dans son aspect général et praticable par le commun des mortels demande tout juste une formation élémentaire pour s’auto-masser ou masser ses proches. Fait de gestes simples, le massage peut de la sorte être pratiqué par tous, dans la quête d’un bien-être au quotidien. Pour réussir les massages en famille, entre amis ou en couple, quelques règles incontournables s’ajoutent à la maîtrise des techniques fondamentales. Ce qui nous ramène aux dix commandements d’un massage réussi.

Les 10 commandements d’un massage réussi

Vous avez appris les techniques et l’art du massage, à priori, il n’y a donc aucune raison que vous ne réussissiez pas vos massages. Mais cette méthode manuelle de bien-être ne se résume pas à ses seules techniques, elle forme un ensemble de choses allant de l’ambiance, aux produits ou huiles de massage utilisés en passant par la préparation des deux parties.

Commençons par le début, la préparation du masseur. Avant de procéder au massage, il est important que le masseur se prépare tant au niveau physique que psychique. Il s’agit de nettoyer convenablement ses mains, car n’oubliez pas que tout le bien que vous apporterez passera principalement par vos mains. Pétrir, effleurer, malaxer demandant un certain effort physique, privilégiez le port d’habits en coton pour que votre peau respire bien. Vous n’en sera que plus à l’aise. Une aisance et un confort qui feront que vous serez plus efficace. Psychiquement, travailler sur vous-même pour être parfaitement détendu et zen. Cette sérénité, la personne que vous massez la ressentira dans vos touchers agréables, sources de bien-être.

 Le deuxième commandement porte sur la création de l’ambiance. Musique et lumières douces, veillez aussi à l’aération de la pièce. Les senteurs font partie intégrante d’une atmosphère de massage de relaxation. Que vous choisissez la bougie parfumée ou l’encens, la règle est de ne pas en brûler trop sous peine d’avoir l’effet contraire, se sentir étouffé.
 Ensuite, il sera temps de préparer la personne qui recevra le massage que ce soit un massage ordinaire ou massage naturiste, massage sensuel ou encore massage erotique. Cette préparation peut commencer six heures avant en lui faisant prendre un bain d’une température de 38°C à 39°C. Ceci pour accentuer la sensibilité de la peau aux effets des huiles essentielles. Quelques minutes avant le massage, faites-la faire des exercices de respirations profondes pour qu’elle sente bien son schéma corporel. L’objectif est de lui faire prendre conscience de son corps.

Le quatrième commandement d’un massage réussi porte sur le choix des produits de massages. Des divers produits variés sont en effet disponibles pour effectuer un massage relaxant ou dynamisant. Cependant, l’huile de massage sera à privilégier, de préférence 100% bio. Ne pas oublier de se réchauffer les mains imprégnées de l’huile avant la séance.

 Une autre règle touchant toujours le produit concerne la quantité utilisée. Comme pour les bougies parfumées ou les encens, n’abusez pas des huiles essentielles. Une petite quantité est souvent suffisante. Rappelons que la règle d’or d’utilisation des huiles essentielles est de ne pas les utiliser pures, mais diluées.

Le support joue aussi un rôle important dans la réussite de ce soin de bien-être. Pour un total bien-être, le massage se reçoit allongé. Le plus simple est que le massé prenne place sur des serviettes douces et moelleuses. La tête reposera sur un oreiller, sur le côté. Certains recommanderont de mettre un matelas de camping sous la serviette pour plus de confort.

 Entrant maintenant dans le massage proprement dit, la maîtrise de certains mouvements et des pressions est fondamentale. Le but est de ne pas produire l’effet contraire du massage relaxant en irritant ou en malmenant la peau par des pincements ou des trop fortes pressions. La douceur sera ainsi toujours de mise et préférez passer plus de temps aux endroits « difficiles » en répétant les gestes, que de presser trop fort. Favoriser également la variation dans les mouvements pour de meilleurs ressentis. Notez que le massage le plus réussi est celui donné sur tout l’ensemble du corps.

A la fin de la séance, veillez à ce que celle-ci se fasse en douceur. Dirigez encore une fois la personne que vous avez massée dans les exercices de respiration.

 Un neuvième commandement, ne coupez pas brutalement ces moments de détente après le massage et laissez la personne quelques minutes avec elle-même en réduisant progressivement la musique de fond jusqu’au silence.

Si la pratique du massage est un réel moment de partage, par l’écoute des réactions du corps du massé, prolongez ce partage en lui demandant les sensations qu’il a éprouvé durant le soin. Ce moment peut se faire autour d’une tasse d’infusions, mais n’est pas impératif.